افلام 2018 | Mamma Mia! Lá Vamos Nós de Novo DUBLADO E LEGENDADO ONLINE | Chien 2017 FRENCH HDRip
Accueil > Dossiers > Gros plans > Gros Plan : tout savoir sur Venom, le symbiote de l’univers Marvel

Gros Plan : tout savoir sur Venom, le symbiote de l’univers Marvel

Venom est un ennemi de Spider-Man issu de la firme Marvel. Il apparaît la première fois en mai 1984, créé par David Michelinie, Mike Zeck et Todd McFarlane. Ce symbiote extraterrestre fait parti des pires ennemis de Spider Man et surtout parmi les plus puissants. Tandis que le film solo de Ruben Fleischer sort ce mercredi, découvrez tout ce qu’il y a savoir sur Venom.

Qui est Venom ?

Le symbiote de Venom était la 998ème génération de sa lignée, né sur la planète Klyntar à partir d’un œuf. Élevé pour devenir un agent du cosmos, il fut uni à l’habitant d’une planète glacée, qui se révéla être indigne de cet honneur, empli de haine et de cruauté. L’hôte utilisa le jeune symbiote pour réaliser un génocide sur son monde natal, en faisant une terre dévastée et il corrompit le symbiote avec colère et soif de sang. A une époque, le symbiote rejoignit un groupe de Klyntar corrompus qui utilisaient leurs hôtes comme du bétail et il fut considéré comme dérangé à cause de son désir de former un lien symbiotique unique et solide avec un hôte pour le protéger. Ce symbiote fut placé dans un réservoir tenant lieu de prison et apparemment condamné à mort par désintégration. Lors des premières Guerres Secrètes (1984), Venom a atterri sur Battleworld où s’oppose super-vilains et super-héros dans une guerre sans merci. C’est à ce moment-là qu’il croise la route de Spider-Man. Ce dernier doit réparer son costume et fusionne avec Venom. Mais une autre version existe. Juste avant que Peter Parker ne tombe sur le costume vivant, Deadpool serait entré en contact avec le symbiote. Après une courte fusion, le mercenaire se serait débarrassé du symbiote, se rendant compte du danger que celui-ci représente. C’est ce qui expliquerait pourquoi Venom est devenu un être abject, à cause de sa rencontre avec l’esprit fou de Wade Wilson.


En tout cas, Spider-Man rapporta le costume sur Terre. Une fois à Manhattan, il remarqua la puissance du symbiote. Le héros avait de plus en plus de mal à enlever son costume et une forte fatigue l’assiégeait. Inquiété par tout cela, Spider-Man rend visite à Red Richards, qui découvre en analysant le costume noir qu’il s’agit d’un symbiote : la fatigue éprouvée par Spider-Man était causée par la créature, qui le possédait la nuit pour le faire combattre et gagner de l’adrénaline pour se nourrir. Utilisant un canon sonique, Richards parvient à retirer le symbiote de Spider-Man. Le symbiote garde une haine féroce envers Spider-Man pour l’avoir laissé tomber. Haine qu’il partagera avec les autres hôtes. Depuis, Venom a eu de nombreux hôtes plus au moins longtemps. Voici les principaux :

– Eddie Brock : l’hôte préféré de Venom

Héros du film Venom, Eddie Brock est l’hôte le plus célèbre de Venom. Journaliste au Daily Globe, il fut licencié pour avoir falsifié un article. Mais la descente aux enfers ne s’arrêta pas là. Brock ne parvenait pas à retrouver d’emploi stable et son épouse Anne Weying (qui fut brièvement She-Venom) divorça. Avec une vie privée et professionnelle réduites en cendres, Brock chercha à se suicider. A l’église de Notre Dame des Saints il pria le pardon, et Venom répondit. En ce lien à Eddie Brock, Venom se nourrit de son cancer pour augmenter l’espérance de vie de son hôte. C’est à partir de ce moment-là que Venom est devenu un des ennemis les plus dangereux du tisseur, parvenant à le vaincre à plusieurs reprises.

Venom est en réalité un personnage complexe et intéressant, et suit un code d’honneur personnel qui lui impose de venir en aide à ceux qu’il considère comme innocents, et de tuer ceux qu’il considère comme des criminels. Ce code d’honneur l’amènera d’ailleurs plusieurs fois à collaborer avec Spider-Man afin de lutter contre une menace commune, notamment Carnage. Depuis sa séparation avec Venom, Eddie Brock a été guéri du cancer par Mister Negative et s’est lié ensuite à deux autres symbiotes : Anti-Venom et Toxin avant de récupérer Venom pour le garder dans le droit chemin.

– Angelo Fortunato : la parenthèse pathétique

C’est dans la série Marvel Knights Spider-Man que le cancer d’Eddie Brock est révélé. Ce dernier met Venom aux enchères. Il sera racheté par Don Fortunato, le chef de la Maggia, pour que son larbin de fils, Angelo, puisse prouver sa supériorité aux autres. Malheureusement pour lui, Venom senti la lâcheté et la faiblesse de son hôte et le quitta en plein saut surhumain. Angelo fit une chute d’une centaine de mètres abandonné par le symbiote, et mourut comme une tache sur le trottoir.

– McDoald Gargan : du Scorpion au symbiote

Après avoir abandonné Fortunato, Venom choisit Gargan, le vieil ennemi de Spider-Man appelé Le Scorpion, comme hôte. Gargan eut initialement peur de l’influence du symbiote sur lui lorsque celui-ci l’avait contraint à se livrer au cannibalisme pour satisfaire sa faim, mais finit par accepter cette soif de sang. Mac Gargan travailla ensuite avec le gouvernement des États-Unis, d’abord dans l’équipe des Thunderbolts, à la capture des surhumains non enregistrés pendant la guerre civile. Il a ensuite rejoint, sous l’égide de Norman Osborn, l’équipe des Dark Avengers en se faisant passer pour Spider-Man aux yeux du grand public. Malheureusement pour lui, Venom a de la mémoire. Juste après que Brock fut soigné par Mr Negative, Venom tenta de nouveau de fusionner avec son premier hôte, abandonnant Gargan sur place. Mais avec ses nouvelles cellules négatives, Brock était protégé de Venom. Lors de la fusion, Venom fut rejeté, et Eddie Brock devint Anti-Venom, dont les tissus sont corrosifs pour les symbiotes.

– Flash Thompson : un héros pour Venom

L’armée récupéra le symbiote et le confia à Flash Thompson, vétéran blessé de la guerre. Flash Thompson est l’ancienne brute du lycée de Peter Parker, celui qui martyrisait tout le monde en classe et dans les couloirs. Bien évidemment, Venom tenta de posséder Thompson, mais ce dernier, grâce à des sédatifs, garda le contrôle du symbiote, pendant un temps. Thompson rejoignit Les Gardiens de la Galaxie et parcourra l’espace avec cette équipe hétéroclite. Bien évidemment, Venom tenta de revenir vers Brock, et prit finalement le contrôle de Thompson. Mais Les Gardiens parvinrent à rejoindre la planète natale de Venom, où des Klyntar bienveillants reconnectèrent Venom à la conscience collective. Depuis, Venom est plus pure et est une aide précieuse à Flash Thompson, qui devint L’Agent Venom !

Qui sont les symbiotes ?

Les symbiotes sont une espèce extraterrestre issue de l’univers Marvel originaire de la Galaxie d’Andromède. Il en existe de nombreux mais c’est évidemment Venom le plus célèbre. Mais leur véritable nom est Klyntar. Il s’agit de créatures parasites qui ont besoin d’un hôte pour survivre. Une fois l’hôte recouvert par le symbiote, il développe une force surhumaine et une capacité régénératrice performante. Le symbiote se nourrit de l’adrénaline de son hôte et augmente progressivement son agressivité. Les Klyntar possèdent deux faiblesses : le feu et les vibrations soniques. Le symbiote Venom était capable de s’adapter aux pensées de Spider-Man et réagir à ses ordres mentaux même sans avoir une fusion véritable avec lui. Le cri psychique de Venom était capable d’attirer l’attention d’autres symbiotes à travers l’espace, tandis que de forts sentiments d’angoisse émotionnelle étaient capables de tuer plusieurs symbiotes d’un seul coup. Les Klyntar sont dotés d’une mémoire génétique, ce qui leur permet d’exploiter les connaissances de leur géniteur par le biais de souvenirs ancestraux. Sur Terre, cela permet à la progéniture de Venom de bénéficier de son ancien lien avec Spider-Man en obtenant des pouvoirs semblables au tisseur. A la base, les Klyntar veulent conquérir d’autres planètes pour fusionner avec les espèces dominantes. Venom a une place particulière puisqu’il ne recherchait pas à envahir les planètes mais à trouver une relation parfaite avec son hôte. Cette personnalité était considérée comme hérétique sur la planète des symbiotes ce qui valut l’exile à Venom, avant d’atterrir sur Battelworld et de rencontrer Spider-Man.

Il existe de nombreux symbiotes dans l’univers Marvel. Voici quelques-uns des plus célèbres :

Carnage : le tueur psychopathe


Cletus Kasady est l’hôte du pire des symbiotes : Carnage. Créé par le scénariste David Michelinie et le dessinateur Mark Bagley, le personnage de fiction apparaît pour la première fois en 1991. En créant Carnage, l’auteur David Michelinie souhaitait faire une version plus sombre de Venom. Sa première idée fut de faire mourir Eddie Brock, le porteur du symbiote de Venom, et de faire changer l’hôte. Cependant, Brock était un personnage extrêmement populaire, et l’auteur s’attendant au mécontentement des fans, changea d’idée et décida de créer un nouveau symbiote avec un nouvel hôte, lequel serait un psychopathe sanguinaire qui, contrairement à Venom, n’aurait aucun sens de l’honneur. À cette fin, sa personnalité fut inspirée par celle du Joker, le célèbre adversaire de Batman. Avec sa chevelure rousse, Kasady est un tueur en série sanguinaire et totalement psychopathe. Il commet son premier meurtre à six ans, en tuant sa grand-mère en la poussant dans les escaliers pour vérifier si les êtres humains peuvent voler. En prison, il partageait sa cellule avec Eddie Brock, alias Venom, le porteur du symbiote issu du costume noir de Spider-Man. Leurs rapports étaient loin d’être bons, Brock se voulant une personne intègre protégeant les innocents, faisant de Kasady l’incarnation même de ce qu’il déteste. Durant leur captivité, le symbiote retrouva Brock et refusionna avec lui, formant à nouveau Venom et lui permettant de s’évader. Malheureusement, lors de l’évasion, Venom laissa un morceau de son être dans la cellule de Kasady. Bien évidemment, il se mélangea avec le système sanguin de Kasady, le transformant en Carnage. Ce dernier, rouge sang, est beaucoup plus puissant que Spider-Man et même que Venom, ce qui a souvent contraint le tisseur à s’allier à Venom pour arrêter Carnage. Celui-ci trouva la mort lors de l’énorme évasion du Raft orchestrée par Electro, coupé en deux par Sentry. Une nouvelle mini-série de cinq épisodes écrite par Zeb Wells et dessinée par Clayton Crain orchestre le retour de Carnage sur Terre.

Toxin : le gentil symbiote


Créé en 2004 par Peter Milligan et Clayton Crain, Toxin est le troisième symbiote influent et le seul considéré par Spider-Man comme un potentiel allié. Toxin est le fils de Carnage et le 1000e symbiote de sa génération. Toxin est donc un dérivé de Carnage mais ce dernier voue une haine profonde pour son rejeton. Il résolut donc d’éliminer sa progéniture dès la naissance. À l’inverse, Venom, qui apprit vite la nouvelle, prit le parti de protéger le nouveau symbiote, espérant le prendre sous son aile et en faire un partenaire. De plus, il était inquiet du risque que Toxin, étant le 1000e symbiote de leur génération, devienne psychotique. Le premier présent sur les lieux fut Patrick Mulligan, un policier marié et futur père de famille soucieux. Carnage implanta Toxin en lui, et attendit d’avoir regagné assez de force pour le tuer, mais l’intervention de Venom permit à Mulligan de s’échapper. Il affronta finalement Carnage, et le vainquit, mais ne put se résoudre à le tuer. Venom se rendit compte que Mulligan s’opposerait à lui, et s’allia finalement à Carnage pour supprimer Toxin et son hôte.

Avec l’aide de Spider-Man et de la Chatte Noire, Mulligan réussit à les vaincre mais, inquiet de sa capacité à maîtriser les instincts meurtriers du symbiote, choisit de s’éloigner de sa femme et de son fils nouveau-né pour les protéger, et de quitter la police. Il mena une vie en solitaire pendant un bon moment, durant lequel Spider-Man, alors membre des New Avengers, le chargea d’arrêter plusieurs criminels évadés. Ainsi, Toxin vainquit et arrêta King Cobra. Puis, plus tard, le Démolisseur et le Compresseur. Eddie Brock devint ensuite Toxin et voulut tuer Flash Thompson, qui était entre-temps devenu le nouveau Venom, en s’alliant aux Savage Six. Brock finit par assurer à Flash qu’il le tuerait s’il ne gardait pas le contrôle du symbiote.

Anti-Venom : la clé de la destruction des symbiotes

Anti-Venom est créé en 2008 par Dan Slott et John Romita Jr. C’est lorsque Venom veut refusionner avec Eddie Brock qu’Anti-Venom fait son apparition. Eddie Brock, récemment soigné par Mr Negative, devient Anti-Venom au contact du symbiote. Les pouvoirs de ce nouveau Klyntar sont différents des autres symbiotes. Il devient le talon d’Achille des Klyntar et peut les annihiler facilement. Eddie Brock, en Anti-Venom, se lance dans une quête pour purifier les hôtes de leurs symbiotes. Anti-Venom disparaît lorsque le spider virus transforme tous les habitants en araignées. Eddie Brock sacrifie son pouvoir pour créer un sérum et sauver Manahattan du virus, tuant en même temps Anti-Venom.

Riot et autres symbiotes : la Suicide Squad


Trevor Cole est un mercenaire qui travaille pour la société Life Fondation. Cette société est abordée dans le film Venom. Trevor fait parti des cinq hôtes choisit par la fondation pour devenir des porteurs de Venom. Ces cinq enfants du symbiote originel sont bien évidemment assoiffés de sang et cherchent à rependre leur virus sur la planète. Il faudra Spider-Man et Venom pour les arrêter. Riot est accompagné d’Agony, Phage, Scream et Lasher. Finalement, ces cinq symbiotes fusionnèrent pour donner Hybrid.

Voilà pour les symbiotes principaux mais l’univers Marvel en possède une multitude encore à découvrir.

Lethal Protector et Planet of the Symbiotes, les deux comics qui ont inspiré le film

Sorti en 1993 sous les plumes de David Michelinie et Mark Bagley, Lethal Protector débute sur une trêve entre Spider-Man et Venom. Ce dernier ne sera plus pourchassé par le tisseur tant qu’il se tiendra tranquille. Malheureusement pour lui, il est très vite poursuivi par une horde de symbiotes issue de la société Life Fondation, composée de Riot, Agony, Phage, Scream et Lasher.

Planet of the Symbiotes est créé par David Michelinie en 1995. Cette fois, Riot envoi un message télépathique vers l’espace qui attire d’autres symbiotes sur Terre. Spider-Man, Scarlet Spider et Venom lancent un assaut contre les envahisseurs symbiotes mais sont submergés. Au moment où ils sont sur le point d’être vaincus, Carnage apparaît, ayant atteint une taille comparable à celle d’un bâtiment en consommant des symbiotes. Spider-Man et Scarlet Spider combattent Carnage, tandis que Venom tente de créer un cri de télékinésie plus puissant pour mater les symbiotes. Spider-Man et Scarlet Spider défont Carnage et Brock se lie complètement avec son symbiote pour créer le cri nécessaire. Le cri crée suffisamment de douleur et de désespoir pour que les symbiotes se suicident.

Voilà pour l’histoire de Venom et ses compères les symbiotes. Personnage très apprécié des fans de comics, on espère que Venom aura une seconde chance au cinéma après la récente déception du blockbuster de Ruben Fleischer.

Voir aussi

Avengers : Bradley Cooper prend la défense de Thanos

Thanos est sans équivoque l’ennemi le plus redoutable du Marvel Cinematic Universe. Personnage à la fois diabolique et torturé, il n’en demeure pas moins empreint d’une grande sensibilité et d’une vision de l’humanité pas forcément indéfendable. Bradley Cooper, qui prête sa voix à Rocket Raccoon, a récemment expliqué pourquoi il comprenait sa position. ATTENTION AUX SPOILERS SUR AVENGERS : INFINITY WAR !

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis